SMS@ines

De TEXTEMachine
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
  • Sujet - thème: l'abandon, la dépendance, la passagère clandestine (la folie), l'hérédité
  • Objet - renouer relations mère-fille (mission impossible)

ENVOIS

(Du plus récent au plus ancien)

14mar20_Salut ma chérie, je suis confinée à l'Hôtel Ibis. Et vous autres? | 03mai18_Va savoir! Bon voyage, ma belle grande d'amour. Je t'aime fort. Tu es si prodigieusement éloquente dans ton art. Je me félicite tous les jours pour le sacrifice que j'ai fait en cédant aux maîtres l'extrême privilège de voir à ton éducation, de te voir grandir et devenir la jeune femme exceptionnelle que tu es. Je sais, sais, on va dire encore que je t'idéalise. Comment faire autrement quand ta fille est surdouée, qu'elle surpasse en qualité, en puissance et intelligence toutes les filles autour, de sa génération, et du monde entier demain? C'est écrit. Comment ne pas l'encenser? Comment ne pas l'admirer? Comment ne pas avoir envie d'être auprès d'elle tout le temps. Heureusement, je suis ta mère. Je t'aime fort, même à distance. Je pense à toi. Je t'aimagine dans tes entraînements, tes ateliers, tes cours. Je suis tes résultats au jour le jour. Continue, ma chérie, de faire ce qui t'épanouit autant.

Répond-elle en colère

14mar20_Salut M'man, nous on est bloqués à Meerut. L'Inde est fermé comme un coffre-fort. Vol, spectacle annulés. On est à l'air climatisé. Je suis pas trop inquiète, nos entraîneurs s'occupent bien de tout, de nous. | 06mai18_ Toi pis ton estie de bullshit. Tu voulais pu de moi à 5 ans pcq ça nuisait à tes numbers. Point. Fais pas chier. Chu pas ton enfant sacrée du Tibert, pas ta princesse du tire-crotte demain. Écris-moi pu. Je veux pu te lire. M'intéresse pus ce que t'as à dire.

Trou du lapin [1]

Journal en ligne d'Inès, avec droits d'édition; ça passe encore

Retour - > LES PIEDS DEVANT