Partout Les Nouvelles aventures de Hansel et Gretel

De TEXTEMachine
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Oeuvre de fiction inspirée de faits non vécus. Toute ressemblance avec la famille et les amis proches de l'auteure principale est inévitable quoique complètement farfelue car rien de cette histoire n'est vraie. Et sera le produit de la créativité délirante de l'auteure, imprégnée du caractère des mémoires d'éternité qui vivent en elle.

TEXTES en cours | Idée originale de Ginette Racine pour alimenter les projets de production des troupes à venir (2022-2023)

E1 - Retour sur la fin du conte traditionnel

Hansel et Gretel vivent en campagne, loin des centres. À la maison, c'est pas souvent la joie. Iels y vivent sous tensions constante. Avec un père féroce et une mère acariâtre, le frère et la soeur restent proches malgré tous les malheurs qui s'abattent sur eux. Un passage par le trou du lapin les transporte dans une forêt peuplée de méchantes sorcières et de grand-mères loufoques. Par ses actions (rupture, rejet), ma fille me légitimise. Je trouve le chemin des reproches bien tortueux, je crains de la perdre pour toujours à choisir délibérément de poursuivre le chemin maudit.

Comment finit l'histoire de Hansel et Gretel, vous rappelez vous? Ils rentrèrent à la maison, riches, pour retrouver leur papa ogre adoré. Enfants, détrompez-vous!

Dans le conte traditionnel, les enfants s'en sortent en tuant et volant la sorcière, en retrouvant leur chemin et retournant au lit de ce père abuseur (ah ouien?) et de leur méchante mère mystérieusement décédée... pour vivre enfin des jours heureux sous le regard attendri de leur papa qu'ils aiment - Comme ça se peut pas! (Expression consacrée des enfants pour justifier l'amour qu'ils ont pour ce père outremangeur d'enfants; discussion sur le père par les petits, soulignant innocence.) Cet aimable papa qui n'a rien trouvé de mieux que d'assassiner leur mère pour avoir le courage d'affirmer son allergie aux petits enfants! Que c'est sa femme qui le forçait à en manger, que lui a toujours eu en horreur la chair fraîche des petits enfants et ra-ra-ra. Pas de sa faute. Il est victime de la marâtre, comme il avait été victime lui-même, enfant abusé de la DPJ qui n'a jamais eu de famille, chiale-t-il à qui veut l'entendre.


Lieu 1 : Maison de la forêt (chez l'ogre et la marâtre).  
Lieu 2 : Maison du village (chez maman) 
Lieu 3 : Chambre - Foyer de groupe (à la DPJ)
Lieu 4 : Maison de la famille d'accueil (placement long terme)
Lieu 5 : Refuge (chez la méchante grand-mère, fugue)
Lieu 6 : Centre fermé (Haute surveillance - DPJ)
Lieu 7 : Tribunal de la jeunesse - Procès des
Lieu 8 : Maison du bonheur avec leur grand-mère 

Diapositives 1-2: Maison de la forêt:  Séquence des retrouvailles fantasmées dans l'évocation enchantée de l'enfance.
Diapositives 3-4 :  Foyer de transition  DPJ - Séquence dur retour à réalité dans l'évocation des sirènes de police, des cris, des pleurs, du grand bouleversement

Comme de raison les retrouvailles avec le bon papa furent de courte durée, la police est plutôt venu le cueillir tandis que les terribles madames de la DPJ les emportaient, apeuré.es et larmoyant.es, dans un foyer de groupe en attendant de trouver au-tre so-lu-tion, répétait la Madame. - Soyez sages mes enfants, on essaie de contacter votre famille. Notre famille? Qui ça, se demande Hansel sans oser parler? On a pas de famille. Y'a que nous. Personne ne saura qui on est, personne ne voudra de nous. Hansel entend une voix répéter: mon petit-loup, en écho decrescendo - un souvenir tente de faire surface. Hansel frissonne. Il serre plus fort la main de Gretel tandis qu'on leur ouvre la porte d'une chambre à deux lits avec des toutous, et un dessin BIENVENUE sur le mur. Début de l'attente qui durera toujours, de ce jour où iles retrouveront un foyer bien à ieuls.

Diapositives 5-6: Maison - Famille d'accueil - Séquence du deuil, chagrin, abattement des enfants, hébétude, problèmes de comportements; 
Diapositives 7-8  :  Refuge - Maison abandonnée - Séquence  Fugue  et retour en arrière - Souvenirs tendres - Traumatismes, sévices, rejets
Diapositives 9-10 :  Aile psychiatrique  - Séquence hospitalisation (Haute surveillance) 
Diapositives 11-12:  Tribunal de la jeunesse -

E2 - Foyer de transition

Dans une chambre à 2 lits du foyer de transition. Il y a beaucoup d'enfants qui les regardent à la dérobée, sans leur parler. Tous ces yeux qui s'accumulent forment une voûte de regards intimidants. Hanzel et Gretel referment la porte de leur chambre sur leur misère, seul.es au monde.

Hanzel devient le protecteur de sa soeur. Il organise un Noël dans leur chambre, juste pour eux. Il reprendra leur histoire en théâtre d'ombres, depuis le premier jour où les parents ont tenté de les perdre dans le bois. Histoire des petits cailloux au clair de lune et des miettes de pain. Quand il arrive au passage de la sorcière, il s'interrompt. Un souvenir refait surface : - Mon P'tit Loup, dit une voix tendre. L'image de Grand'Gi fait surface. Grand'Gigi, leur sorcière de grand-mère bannie de leur vie par les parents furieux. La voix caline de Grand'Gi se répète, insistante. Comme ils l'avaient aimé avant de savoir qu'elle était une méchante sorcière qui voulait les voler à leurs parents. Ils ne l'avaient jamais revue. La figure de la socière de la forêt se superpose à celle de leur grand-mère. Était-ce leur grand-mère qu'ils avaient précipité dans le fourneau? Peut-être ne l'ont-iles pas reconnue? Hanzel prend Gretel à témoin pour refaire le fil de la rencontre avec la sorcière.

E3 - Foyer 1 - visite supervisée de leur père

Lettre de la Grand-mère à la Mère méchante: Puisque tu ne me tiens à l'écart de vos vies, des enfants, pour continuer à veiller sur vous, je dois déployer bien des prouesses. Et tu as bien raison de dire que je t'ai oubliée chez la Sorcière quand tu avais 4 ans. Ça marque un enfant. Est-ce à ça que tu dois ta méchanceté? Ton manque de jugement? Ta vision distordue de la réalité qui te porte à croire en des chimères bien pire que celles que je t'ai enseignées. Tu dors avec le Diable, ma chère fille. Y'a que toi qui ne le vois pas. C'est pourquoi, mon enfant, je n'ai d'autre choix que de me faire reconnaître comme ressource adulte en cas d'urgence au dossier de la DPJ. Je te préviens, si j'apprends que tu négliges ces enfants, même indirectement, par la seule présence de leur père,

E4 - Foyer 2 - Famille perdue, enfants abandonnés

Ils font la rencontre d'un couple âgé, lui sourd, elle qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez. Scientifiques déjantés, le couple parcourt les grands chemins à bord d'une maison mobile tout équipée. Ils veulent faire la preuve que les extra-terrestres sont partout.

E5 - Fugue

Les 2 enfants se sauvent du foyer pour retourner en forêt chercher leur grand-mère disparue.

E6 - Foyer protégé

Conséquence de la fugue, les 2 enfants sont placés dans un centre dit protégé, c'est à dire un endroit de plus haute sécurité (pour contrer les fugueurs) où les enfants ne sortent que sous stricte surveillance. Véritable prison pour enfants, Hanzel et Gretel réussissent à ne pas être séparé.es. Endroit de transition en attendant que la DPJ statue sur leur cas.

Hanzel confiera l'existence de la grand-mère aux madames de la DPJ qui promettent aux enfants de la retrouver, si elle est encore en vie.

E7 - Retour à DPJ

Réhabilitation de la grand-mère dans la vie des enfants.

E8 - Retour de la grand-mère perdue