NOWHERE - XXIV - Shutdown

De TEXTEMachine
Aller à : navigation, rechercher

A2S4- SHUT DOWN

Suite -> II Scène V


H1 - Homme d'affaires I

H2 - Homme d'affaires II

H3 - Homme d'affaires III

H4 - Homme d'affaires IV

S1 - Secrétaire I

S2 - Secrétaire II

Président


Entrée progressive sur Money (Pink Floyd). Les quatre hommes d’affaires apparaissent ensemble, chacun à une extrémité du deuxième ou troisième étage de la structure. Jeu de cellulaire et de balancements d’épaules sur le rythme de la musique. Ils rient visiblement et lancent des billets de banque de temps à autre. On vient installer une petite table côté cour, à l’avant-scène.


H1

Ahah! No, we don’t care about the workers. She can say what she want, she’s only the Prime Minister. We’ll close Aveos if we want to, whatever the law says!


H2

Les poissons? Les bélugas? Mais je m’en tape, moi, de la santé du Saint-Laurent. C’est pas leur calvaire d’environnement qui va faire grimper la valeur de nos actions.


H3

Ils veulent se syndicaliser? Let’s them do it! Ils vont célébrer leur coup, and then, on close la succursale. We’ll do like Wal-Mart. No syndicated fuckers in our company!


H4

J’te l’jure! Il a dit « Je quitte ». Tout le monde avait la gueule à terre. Ben le ptit maudit, le voilà qui dirige Hydro-Québec! Je l’ai toujours dit, ce gars-là est un vrai pro!


H2

Quoi? Y’a du monde qui habite sur l’île d’Anticosti? Je savais pas. Rien à foutre. On va virer l’île au complet et les noyer! L’île est à Petrolia, à présent. C’est notre pétrole!


H3

You know it, Henry. Un syndicat, ça encrasse toute la cash-machine. C’est le cancer des os of our system! Ils veulent des droits? On va leur donner le droit au chômage! Ahah!


H1

I don’t give a shit for it. Anyway, Harper will shut her off. She’s elected? I don’t care. In what world do we live if democracy has an hand on us? We are free, I say! Freedom!


H4

Je l’ai ri pendant une heure. Même PowerCorp y aurait pas pensé! On se croirait dans l’Italie de Berlusconi! Les actions vont monter en flèches! Un pro, ce gars-là, un vrai!


H1-2-3-4

Ahahahahah!


S1, qui arrive en courant sur scène et s’adresse à H1

Monsieur! Les dirigeants de Amplats, le numéro un mondial du platine, demandent à vous parler de toute urgence à propos des grèves en Afrique du Sud.


H1

South Africa? What’s happening there?


S1

Ce sont les mineurs. Ils sont 12 000 à avoir bravé la menace de congédiement. La police a tiré sur eux, il y a eu un autre mort, mais ils se tiennent encore. Et là, ça s’envenime. Mais ça devient grave : GM se plaint que peut-être sa production risque d’hypothétiquement commencer à ralentir. Ils veulent savoir ce que vous leur conseiller.


H1

Fire them! 12 000 problems gone! (S1 déguerpit rapidement.)


S2, arrivant vite avec une boîte portant les mots « Mégantic Case », s’adressant à H2

Monsieur! Monsieur! Nous avons reçu le dossier de la MMA responsable de l’accident à Lac-Mégantic. Il est incriminant!


H2

Ah non… C’est pas vrai. On peut même plus s’enrichir en paix! C’est pas de notre faute si du pétrole, ça brûle. On n’aura qu’à renvoyer la balle au ministre fédéral, qui va justifier la dérégulation des machins de sécurité ferroviaires. Les médias vont finir par se la boucler : on va les nourrir un peu, pour les aider. (Tous ricanent) Laissez-moi ça sur le bureau. Jo, tu t’en occupes? (S2 ressort en courant après avoir déposé la boîte sur la table, pendant que H4 descend de la structure)


H4

Évidemment! Ça sera ma façon de te remercier pour le yacht et le crédit!


S1, arrivant à la course avec une boîte sur laquelle on peut lire « KeyStone Case », s’adressant à H1

Monsieur! Monsieur! On vient de nous envoyer le rapport d’impact environnemental du projet Keystone pour le mégaoléoduc. Il est pas bon du tout!


H1

Aaah, and what else? I’m not paid to raise ducks and gooses’ benefits! Do I seem to care about it? Leurs petits castors et leurs petits huards can die in an oil spill, I don’t give a shit, I prefer them on pennies! On va leur enfoncer notre pétrole deeply in the throat à ces écolofuckers, to be sure they know against who they’re fighting! On va leur faire bouffer notre sable bitumineux à ces greenpeassoups, you’ll see! (Tous ricanent) Leave it there! Jack, deal with it, please! (S1 ressort en courant après avoir déposé sa boîte sur la table, pendant que H3 descend de la structure)


H3

Pas de problème! Tu me connais, j’aime bien me salir les mains, mais tu m’en dois une!


H4 et H3 se dirigent vers la table, et bougeront synchroniquement. Ils ouvrent chacun une boîte et sortent une plume tachée de goudron qu’ils déposent côte à côte sur le devant de la table. Ensuite vient une poupée tâchée de sang. Enfin un crâne avec lequel ils miment le célèbre questionnement d’Hamlet.


H1 et H2

Why all this game? To be or not to be serious, here is the action! So, what’s in ?


H3 et H4

Oh… Nothing interesting. Some Shakespearean jokes! Ahah!


Ils font le mouvement de trinquer en cognant les deux crânes, avant de les poser comme les plumes et les poupées. Tous rient à gorge déployée. S1 et S2 arrivent à la course. L’urgence doit être encore plus sentie qu’avant. Tous joueront en tragédiens grecs.


S1

Monsieur! Nous avons un grave problème!


S2

Une urgence, une nouvelle terrible!


S1

Le ciel s’abat sur Thèbes-Communications!


S2

La foudre de Wall Street s’acharne sur nos têtes!


S1

Et nous tremblons comme les murs, et nous tombons comme les feuilles!


S2

Et nous pleurons le sort de la Cité! Que ferez-vous, Dieux de l’Olympe-Inc.?


H1

Okay, stop! What’s happening?


S1 et S2

Ce sont les rendements de l’entreprise. Au cours du dernier trimestre, nous… Nous… Nous avons chuté de 0,2%!


H3 et H4

Bon sang! Bon dieu! Qu’allons-nous devenir! La Cité tombe!


H3

Ô lumière, je te vois pour la dernière fois. Le jour et la nuit s’épousent dans l’horreur! Génération des hommes, vous n’êtes que néant. C’est la récession!


H4

La Crise! Le Crash déferle telle une vague hérissée par les vents de Thrace roulant sur les abîmes de notre banque! La folie s’empare de nos statistiques!


S1, S2, H3 et H4

C’est la fin de notre système! En un mot, c’est la CRISE!


S1 et S2 montent sur les échafauds en se lançant les répliques, la première grimpant jusqu’au premier étage, la seconde jusqu’au deuxième. Ambiance grecque, tragique.


S2

Aaah! Ventres et viscères, douleurs de nos âmes! Fuyons!


S1

Aaah! Vie et Mort, quelle bataille infâme! Courrons!


S2, déjà accrochée plus haut

Que d’infâmes projets les Parques, ces Muses de la destinée, ont préparé pour nous! Horreur et sanglots, voilà ce qui nous attend! Hadès, enfer, prépare mon lit, j’arrive!, car en Bourse nos actions vacillent!


S1, s’effondrant au premier étage

Tempête, tu nous déchires! Sur les pointus rochers le navire est précipité! Poséidon sur nous fait tonner sa rage, et des monstres marins, de la proue à la poupe, nous entraîne au naufrage!


S2, s’effondrant au deuxième étage

Ô grand Zeus de notre époque, tout-puissant que tu es! Ô, toi, dieu moderne aux dorures multiples!


H3, H4, S1

L’Argent!


S2

Malheur des heureux! Injustice des justes! Tu rends fou le fils au point de tuer son père! Tu dénudes le prude et asservies le libre! Que de guerres n’as-tu causées par plaisir du profit! Que de rois n’as-tu pliés au nom du FMI!


H3, H4, S1

Le Cash!


S2

Je crie vers toi, fils de Cronos!, Dieu parmi les Dieux!, vois le tort qu’on inflige au sang des banquiers! À quoi bon t’invoquer! Au bûcher, courrons au bûcher! Que la flamme du regret nous dévore : voilà le seul sort que nous méritons!


S1

Et mourir!


S2

Et périr!


S1 et S2

Et embrasser la terre!


S2, devenant folle, possédée

Mais! Oh! Ah! Je brûle! Arrrrg! Hurlez! Troie est en flammes! Les remparts d’Ilion s’effondrent sur mes petites pattes de gazelle! Yop yop! Je saute en évitant la braise! Yop yop! Je virvolte et, AAAH!, les rats! Bonjour, messieurs les rats! AHAHAH! Je…


S1

Ma sœur?


S2, agrippant le bord de l’échafaud, les doigts comme des griffes

Spéculation et carnage! Mondialisation et saccage! Vous, Orgueil, massacre de notre temps! Fuyez! La souris verte s’est échappée! Vite! Tous au tapis volant! Oooouuh! Ne passez pas GO! Ne réclamez pas de primes de départs! AAAAH Les subprimes! Arrrg!! Les fourmis! Où sont-elles? LÀ!! AHAH ICI!!! Yop yop, je fais du ballet sur le fil d’une tronçonneuse!


S1

REPRENEZ-VOUS! MA SŒUR!! (Les autres réagissent et tirent un matelas de sécurité et le mettent en position)


S2, agitant les jambes

Yop yop, je sautille entre les scies sauteuses! (riant) AHAHAHAHAHAH! (parlant au vide au-dessus, elle se place dangereusement sur le bord de la structure) Andromaque, Hécube et Antigone! Riez avec moi! Mais où est donc Alceste? Mais où est donc Dalida! Mais où et donc car ni or! Jouons ensemble! Gambadons dans les ruines et la cendre! (chantant) À la claire fontaine, m’en allant dépenser! J’ai trouvé l’eau si belle que je m’y suis noyée!! (jouant la danseuse de ballet-gazelle) AHAHAH! Yap yap! IHIHIH! Yip yip! UHUHUH! Yup yup! Allez, attrapez-moi, mes sœurs! AHAH! Yop yop! Je saute! Yop yop! Je suis une gazelle! (elle saute et atterrit sur le matelas de sécurité)


S1, descendant précipitamment et accourant vers elle

Oh, ma sœur!


S2

Oh! Douce collègue!


S1

Quelle folie vous a prise!


S2, que l’impact a réveillée

Je pense bien que je viens de péter une coche! Pardonnez-moi!


S1

Une coche, vous dites? Vous nous avez foutu une de ses frousses!


S2

Oh, vous savez! Moi, les crises financiers, ça me fait toujours un drôle d’effet!


H2

S’il vous plaît! Calmez-vous, mes amies!


H1

There’s no reason for all your tears, ‘cause we have a plan... Bring the presidential phone!


Pendant que H1 et H2 descendent de la structure, on apporte à l’avant-scène une chaise sur le siège de laquelle est posé un téléphone à roulettes. Tous se tiennent debout autour de l’appareil, les secrétaires demeurant en retrait mais curieuses. Les hommes d’affaires s’échangent des regards à la fois pleins d’appréhension et de complicité rieuse.


H1

So. Let’s be courageous. We know the game, we’ve already played it. We won then, and still we’ll win today! Anyway, it’s a bit because of us if he’s where he is right now!


H2

Tout le monde en position pendant que je compose le numéro. (H3 et H4 riant d’excitation) Let’s be serious, il faut être crédible. On ne rit pas, surtout!... Vite, ça sonne!


Pendant que les hommes d’affaires se couchent tout autour de la chaise, le Président apparaît sur le troisième étage de la structure. Il a dans la main un téléphone, auquel il hésite à répondre, ce qu’il fait finalement. Dès qu’il répondra, tous éclatent en sanglots de façon exagérée et parleront tous en même temps. Les deux secrétaires s’étreindront en sanglotant.


Président

Humm… Hello?... Here’s the President. How can I help you?


H1

Mister President! Oh my!... Oh my lord! We’re falling! What will happen with us? Everything’s collapsing under our feet! With hope we’re done, the market’s done! We’ve no more reason to stand, to resist, to live! However strong we’ve been, however bright our thoughts were, however proud our mind was, here comes the crisis and everything will turn to dust!


H2

Dieu du ciel, je vous implore! Vous seul pouvez nous sauver! J’en appelle à votre respect, à votre tendresse, à votre grandeur et à votre gloire! Je supplie votre générosité, votre sagesse, votre bonté et même votre pitié! Aidez-nous! Délivrez-nous du mal, mais ne nous soumettez pas à la colère du peuple! Monsieur le Président!


H3

Ô Dieu qui nous gouvernez! Ô Maître who dominates us! We know we deserved this! Oui, nous l’avons cherché, nous l’avons mérité. All the speculation in the building industry, et le peuple qui souffre de nos jeux sur la dette publique. Oui, Mister President, nous savons tout cela! Mais pardonnez-nous! Please forgive us!


H4

Seigneur que ça va mal! Aïe! J’ai mal! Ouch! Je souffre! Je vous jure qu’on ne le fera plus! Je vous promets que c’est la dernière fois! Monsieur le Président, ne nous laissez pas mourir! Je serai fidèle et docile, gentil gentil! (Il se met à japper docilement.) Je vous obéirez au doigt et à l’œil! J’vous l’jure!


Président, raccrochant et s’adressant au public

Mesdames et messieurs, chers citoyens et chères citoyennes! En tant que Président de cette glorieuse nation, j’annonce un plan de sauvetage de 3 milliards de dollar pour soutenir la première banque du pays. Notre peuple ne peut se passer des bienfaiteurs que sont ses grands et dignes hommes des finances! (Il se retourne et disparaît.)


Les hommes d’affaires éclatent de rire et se relèvent difficilement tant ils sont esclaffés. Ils se tapent dans les mains, se félicitent, se congratulent. Les secrétaires se félicitent et sortent.


H1

Jo, you’ve been incredible! Those dog’s barking, so original!


H4

Merci à vous, l’ami! Votre ton tragique, ça!, c’était du grand art!


H2

Vous avez failli me faire décrocher, Jack! Cette humilité, c’était brillant! Bravo!


H3

And so you were! Votre tournure de prière m’a mis les larmes à l’œil! Incredible!


H1

Well, well! Okay, everybody! Let’s get back to work!


Ils se retournent et s’apprêtent à monter dans la structure lorsque l’éclairage s’éteint d’un coup. Les secrétaires reviennent avec des lampes de poche ou des bougies.


S1

Monsieur! Monsieur! Tout s’est éteint! Que se passe-t-il?


S2

Les lumières, les ordinateurs, plus rien ne fonctionnent!


H1

Don’t worry. There is no reason to be scared. It’s just the US government.


H2

Calmez-vous. C’est juste le gouvernement qui vient de planter.


H4

Ils ont pas voté leur budget, et leur dette est trop lourde!


H3

Nous on est sauf, tant pis eux! Let’s get trendy!


H1, H2, H3 et H4

No worry, be happy! It’s just a shutdown!


Les lampes de poche s’éteignent. Noir et transition.


Suite à NOWHERE - XXV - Troisième confidence, retour à NOWHERE