Invisible et pourtant

De TEXTEMachine
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

C'était la chose à ne pas faire, simplement j'ai suivi mes pieds. Tout a été facile, comme si le chemin s'ouvrait devant moi à chaque pas. J'ai simplement suivi une piste qui m'écartait de la file pour l'autobus nous ramenant à l'aéroport. J'ai marché toute la journée dans Bangkok, voilée, fuyante, me tenant à distance, ayant l'air pressée d'arriver quelque part, comme chaque humain que je croise. Aucun regard, zéro salutations, c'est weird. La pire menace se terre dans le chacun pour soi.

J'ai marché des heures, invisible aux regards de tous.tes, et pourtant (photo Simone, avec bagages + stock de personne). J'ai éludé facilement aussi les questions de la commis d'un Guest House. Il fait trop chaud et le capot de chat me fait ch... Les filles sont agitées. Est-ce qu'il faut les nourrir? Qu'est-ce ça mange en hiver des puces, savantes en plus??? Diète spéciale? Arrghhhhh...lui, là...

LES PIEDS DEVANT