Ange (titre temporaire)

De TEXTEMachine
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Radio-théâtre - Adaptation sous forme d'extrait de théâtre d'une ancienne nouvelle écrite il y a longtemps.

Proposition de No-Face, co-écriture avec Gracine

Résumé

Action 1 - Entrée du chef :Le chef d'un groupe de criminel rentre dans un bar qui lui sert de royaume. | Action 2 - Bref descriptif de l'univers du point de vue du chef. Action 3 - Arrivée en retard des acolytes devant le chef. | Action 4 - Sermon du chef à ses acolytes. | Action 5 - Questionnement du chef à ses sbires quant à l'abscence deMustang. | Action 6 - Explication par l'un des seconds de l'absence du personnage. Action 7 - commentaire comique d'un habitué du bar pour appuyer l'explication. | Action 8 - Réplique ciinglante, déclenchant la risée et la chute du caïd de son trône, donc de son statut de roi.

Lieu, temps

Londres, quartier des Seven Sisters, dans un bar malfamé The Cracked Boiler, dans un futur figé depuis les années '60. L'espace de jeu (scéno en cordage) confine le house band et l'animateur dans un recoin de la scène. L'espace client du bar se déploie à travers l'espace public qui se trouve immergé dans le jeu. Une autre idée: c'est le trône du caïd qui pourrait être cerné des cordages, magnifié, surdimensionné;

Personnages

L'animateur : Maître de cérémonie de la place, tantôt, il s'adresse au public, cérémonieux, se conformant au programme de la soirée, tantôt, rompant le 4e mur et témoignant de ce qui se passe dans le bar, il camoufle sous des propos sirupeux, des commentaires moqueurs, critiques, complices avec le public pris à témoin.

Florin: roi autoproclamé de la zone invisible (hors connexion), être sadique et abjecte.

Tompson : son bras droit, fieffé menteur, filou de 7e génération, témoin oculaire de la mort de Mustang.

Ashton : un suivant

Mustang (absent) : un aspirant

Clients (figurants) : Lewis et sa compagne Marie, un couple vendeur en masque à gaz| Lust, 17 ans, prostituée | Barmaid

TEXTE

Début au noir. Un fond sonore émerge progressivement évoquant un univers martelé et des pistons à pression. Des voix, des cris, des rires imprègnent l'ambiance d'une tension ludique, productive et affairée. Surgissant en crescendo du vacarme, puis la voix de l'animateur attire l'attention.

Action 1 - Entrée du chef

(voix graveleuse, feutrée, caressante) Le temps est brumeux dehors. Tellement brumeux que l'on n'y voit pas ses propres pieds... C'est donc à tâtons que j'avance vers le repaire, un bar en sous-sol situé dans les faubourgs les plus malfamés de Londres, loin des hommes d'affaires en complet sombre, malette en main, loin des grands magasins où les femmes de notables dépensent des sommes fa-ra-mineuses pour shopper le parfum à la mode, mais surtout... loin de ces androïdes vampires prêts à saigner ce qu'ils restent de vivant sur la planète pour les transformer en matière informatique première. Han-Han! Le style d'endroit où ces mêmes citadins hurleraient au monstre, à l'assassin, au suicide, tous les soirs de... recyclage. Enfin, mon esprit vague, focus, je me re-saisis, me re-voici, foulant le seuil, sautant le pas de la porte en jetant une dernier regard sur la pointe de mes bottes en cuir... si ça devait être la dernière image que j'ai avant de mourir, autant qu'elle me réjouisse comme sait le faire cette excellente paire de souliers.

Action 2 - Bref descriptif

Les lumières s'allument, éclairage faible, vascillant sur un bar achalandé. Le caïd apparaît, fait la pause, une Go Pro à son chapeau, la transmission en direct sur l'écran géant, derrière la house band. Le caïd fait un long diaporama sur l'assistance bigarée.


VOIX DE L'ANIMATEUR: Bienvenue, mesdames, messieurs au Cracked Boiler, le cabaret des derniers humais, hors ligne, hors taxe, hors frontières de la pourriture cybernétique qui nous gouverne, caché dans le Londres sordide des Seven Sisters où grouillent les pauvres, les imbéciles, les rejets, les malades, les sadiques et les petits criminels encore en vie. Je suis votre hôte pour la soirée et tout au long de ce jeu hors-norme qui promet d'être... disons... éprouvant, je serai vos yeux, vos oreilles et la voix du Roi autoproclamé du Cracked Boiler. Certains n'en sortiront pas indemnes. Vous en avez acceptez les réegles et les risques, alors... restez à l'écoute et faites vos jeux, les paris sont ouverts. Qui de Florin ou de Mustang sera proclamé, ce soir le roi du monde invisible? Merci de déposer dans le bunker vos objets sonnant, wifi-ant, alertant, bip-bipant, à voile ou à vapeur. Nous vous rappelons, mortels des temps modernes, que The Cracked Boiler est la seule zone invisible et indétectable des droïdes, robots ou machines


Les voix montent par-dessus les bruits du bar et de l'orchestre qui joue un air de swing métal. Les noms de Florin et Mustang circulent. Florin amorce la traversée du lieu. Les images correspondront aux descriptions.


L'ANIMATEUR|FLORIN : Tout cela pour dire, chers amis, que je viens de me cogner sur la porte mal éclairée, que je m'avance maintenant vers mon trône de fortune, un bon vieux fauteuil en cuir aux accoudoirs de bois. C'est drôle, un air de jazz ajoute à l'air ambiant une note langoureuse, ça me donne du swing. Je lève la tête. Tout le monde est là, sont déjà installés à leur place et vaquent à leur affaires louches, comme de raison. Tiens, je reconnais Lewis et sa compagne, Marie, de petits producteurs de substances illicites, hé bien, ils ont tous les deux retiré leur masque à gaz et sirotent je ne sais trop quel alcool. Tout va bien alors... D'un bref signe de la main, je touche le bord de mon chapeau pour les saluer et, à leur tour, ils me signalent à leur façon, respect et le doré de leur carte de crédit. Je gonfle le torse, mon habit me serre. Je me sens presque à ma place.

Je continue d'avancer et croise Lust, une gamine de dix-sept ans qui vend son corps. La petite, en pleurs, porte la marque d'un coup sous l'œil gauche. Un autre client mécontent? Décidément, elle a le don d'exaspérer les salauds, celle-là. Je la repousse et la chasse d'un coup de pied, comme elle le mérite. Elle me regarde sans comprendre, évidemment. Je continue ma route en savourant à l'avance l'idée de consoler la pauvrette, tout à l'heure, pire, de lui implorer le pardon. Elle sera facile à berner après. Me voilà arrivé devant un podium: MON podium. Je monte les quelques marches, en prenant mon temps, retirant méticuleusement mon manteau, pour prendre confortablement place sur MON fauteuil, MON trône. De ma table, je peux obeserver toute la faune et ses bassesses.


Action 3 - Arrivée en retard |

Je commande un whisky au barman tout en attendant l'arrivée de mes trois fidèles acolytes. Seuls se présentèrent Tompson et Ashton.


Action 4 - Sermon

Dites donc camarades, leur dis-je, l'un d'entre vous aurait-t'il vu Mustang?"

Il n'a pas pu venir", répondit Ashton, faraud

Comment ça il n'a pas pu venir? Répondis-je.


Personne n'ose répondre.


FLORIN: Pourtant, chers Droogies, vous connaissez bien notre code, surtout la règle 2-37. Que ce soit pour un souci d'avion dont le tapis s'enflamme subitement, que vous soyez prisonniers dans un cabaret bourré de psychopathes avides de chair humaine, la vôtre en l'occurrence, et d'esprits frappeurs qui ne rient que de vous, et même si votre corps se transgênait en un rhinocéros à 3 ou 2 cornes, tiens!, aucun retard n'est motivé. Savez-vous, pauvres larves humanoïdes, de quelle punition les retardataires sont passibles? Alors, si l'un de vous connait la raison de son absence, c'est le temps de parler ou de vous taire à jamais!"


Action 6 - Explication | ASHTON: Il s'est fait souffler par une bombe", (répondit Ashton gravement,avec la conscience de raconter quelque chose d'incroyable)"sauf qu'au lieu d'être... comme mort, des ailes lui ont poussé.... hum... comme en haut des épaules, et puis... et puis il s'est envolé...

FLORIN: Est-ce que ce que tu dis est vrai, Ashton?

Vous avez entendu ça les gars?


Action 7 - commentaire comique |


Action 8 - Réplique cinglante |


Action 9 - La risée |


Action 10 - La chute du caïd.

FIN

Retour à Rupture(s)