Ado mentale

De TEXTEMachine
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tu te tiens trop avec les jeunes! dixit ma fille.

Quatorze ans d'âge mental, un seuil que beaucoup d'irresponsables ne dépassent pas. C'est une amie qui m'en a parlé la première, il y a quelques années, en référant à sa nièce et à l'explication reçue des Services sociaux pour détailler les maux de l'enfant, fille de danseuse toxicomane. Je me souviens combien cette explication avait semblé soudain jeter de la lumière sur bien des ombres de mon passé. À commencer par l'ombre de ma mère.

Oui, ma mère - je l'ai compris en même temps que je n'entendais plus Hélène décliner le plan d'action pour la petite - n'avait jamais dépassé quatorze ans d'âge mental et la mort de mon frère n'en était pas la seule cause. Elle y serait restée sans doute toute sa vie. Comme la majorité des femmes de sa génération, déchue de leurs droits par l'autorité du mari.

Le problème qui semble me sauter au visage et que je ne vois pas: je manquerais de jugement adulte???

Retour à LE MUR